Que manger pour retrouver de beaux cheveux ?

cheveux sains bonne alimentation

Quand la chevelure s’affine pendant l’automne, après une grossesse ou une période de stress, que faut-il changer dans son alimentation pour lui redonner du volume ?

 

Bien nourrir ses cheveux, comment ça marche ?

 

  Nos cheveux se nourrissent de ce que nous mangeons. Les différents nutriments que l’on consomme construisent le cheveu dès la racine pour le faire pousser. Il a besoin de vitamines et d'acides aminés pour produire la kératine qui compose le cheveu, mais aussi d’acides gras qui assurent l’imperméabilité de la fibre.

  Une alimentation variée et riche en nutriments de qualité est donc la garantie d’une chevelure saine et volumineuse. Mais mieux vaut s’armer de patience : comptez au moins trois mois de menus équilibrés pour constater un résultat. Et bien sûr, l’effort est à poursuivre pour qu’il soit durable…

 

Le fer, un allié contre la chute de cheveux.

 

La chute de cheveux peut avoir de nombreuses causes : l’hérédité, des troubles hormonaux et même l’âge. Si on ne peut pas vraiment lutter contre ces facteurs génétiques, on peut en revanche essayer de favoriser la repousse. Très souvent, c’est une simple carence en fer qui entraîne leur chute. Première chose à faire : vérifiez votre taux avec une prise de sang en laboratoire, sans oublier le dosage en ferritine, notre réserve en fer. Attention à ne pas vous fier aux normes des laboratoires – pas toujours suffisantes pour une bonne croissance : un taux de 60 µg/L est le minimum requis pour avoir de beaux cheveux. En dessous, il faut revoir son alimentation et privilégier les apports en fer.

 

Des idées pour composer vos menus.

 

  Misez sur les protéines!

  Les cheveux sont constitués de kératine, qui est elle-même une protéine composée de dix-huit acides aminés. La viande et le poisson en sont particulièrement riches : privilégiez le thon, le poulet et le bœuf. Les végétariens peuvent en trouver dans les lentilles, le soja et le quinoa. Astuce : saupoudrez systématiquement vos salades de germes de blé pour un apport supplémentaire en protéines.

 

B comme Beauté.

 

  Les vitamines du groupe B stimulent la pousse du cheveu et la fabrication de la kératine. On la retrouve dans les abats, les fruits de mer, les œufs, l’ail et les légumes secs.

 

Solides comme du fer.

 

  Il entre aussi dans la composition de la kératine et est indispensable à une belle chevelure. On le trouve surtout dans les huîtres, le bœuf, les edamame (haricots de soja), les lentilles et le tofu. Attention à choisir le bon moment pour l’absorption du fer. Les tanins du thé et du café peuvent se fixer sur les parois des artères et bloquer son passage vers le sang. Il vaut mieux consommer les boissons chaudes à distance des repas (au moins 3 heures).

 

Fruits et légumes : matin, midi et soir.

 

La vitamine C facilite l’absorption du fer. A inclure à chaque repas (même au dîner, car la vitamine C naturelle n’empêche pas de dormir, c’est une idée reçue).

 

ZOOM SUR UN SUPER ALIMENT : LE CHOU KALE.

 

  Les Américains ne jurent que par lui ! C’est une variété de chou frisé qui aurait toutes les vertus nutritionnelles : riche en fer, il apporte plus de vitamine C qu’une orange, plus de calcium que le lait. On le trouve de plus en plus facilement sur les marchés et en grandes surfaces.

  Il se cuisine en potage ou en gratin, mais aussi en chips ! Pour faire des chips vertes bien croquantes, il suffit de déposer les feuilles sur une plaque avec un peu d’huile d’olive et de les passer au four à 180°C une dizaine de minutes.